Völklingen. Traces du passé

Ekaterina Solovieva

Série

Sujets

  • Architecture et Urbanisme
  • Hommes et Enjeux sociaux
  • Travail et Production


Tags

  • Acceptations 2016
  • Captures depuis 2010
  • Couleur
  • Travail libre


Statement

Dès la première minute, j’ai été fortement impressionnée en découvrant pour la première fois le panorama de Völklingen. Lorsqu’en 1986, l’usine sidérurgique de Völklingen a été mise à l’arrêt, la vie en ville semble s’être arrêtée, comme suspendue dans le temps. Témoignages de cette époque florissante : les grands magasins vides, la poussière de charbon et la suie sur les murs des maisons, les villas abandonnées, les vitrines des années 80, et les habitants eux-mêmes qui sont restés quelque peu naïfs et démodés. Mais le principal témoin de l’âge d’or est toujours comme « suspendu » au-dessus de la ville. Depuis 1994, l’usine fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO et fait office de Centre européen d’art et de culture industrielle. Cette décision avait pour objectif de redorer le blason de Völklingen et d’attirer les touristes. Malheureusement, ce projet a échoué. L’usine et sa ville cohabitent pratiquement indépendamment l’une de l’autre et la relation fusionnelle de l’époque est perdue à jamais. 

 

Date de création de la série: 07/2015 - 07/2016.