Fördertürme im Saarland - der letzte machte am 30. Juni 2012 das Licht aus

Angelika Perhoc

Serie

Themen

  • Travail et Production


Tags

  • Acceptations 2016
  • Captures depuis 2010
  • Monochrome
  • Travail libre


Statement

Courte déclaration au sujet de la série (facultatif) : Suite à de fortes secousses, déclenchées en février 2008 par l’entreprise d’exploitation des mines, la fermeture de la mine de Sarre a été avancée de 2018 au 30 juin 2012. Ce jour-là, le puits nord à Lebach, le dernier chevalement de mine de charbon sarrois encore en activité, a connu son dernier poste. C’est ainsi que s’est finie, après env. 250 ans, une époque significative dans l’Histoire de la Sarre.

Tout comme dans le bassin de la Ruhr, la plupart des mines de Sarre ont été fermées depuis longtemps. Et ici aussi, l’exploitation minière laisse de nombreuses empreintes. Non seulement des terrils, des anciens bassins de dépôt ainsi que des villages miniers bien reconnaissables marquent encore aujourd’hui le paysage culturel de la Sarre, mais d’innombrables emblèmes de l’exploitation minière, tels que des chevalements de mines, ont perduré après la fermeture de leurs mines. Pas tous ne bénéficient d’une protection.

À l’occasion de la fin de l’ère du charbon sarroise, j’ai réalisé un inventaire de tous les chevalements de mine qui se trouvent encore sur un total de 22 installations.